Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet

Aller en bas 

Qu'avez-vous pensé de L'île de Nivurse
Excellente fantasy presque un coup de cœur.
L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_lcap0%L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Très bonne fantasy, un auteur à suivre
L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_lcap100%L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_rcap
 100% [ 1 ]
Un bon livre de fantasy, classique qui ne révolutionne pas le genre.
L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_lcap0%L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_lcap0%L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
Goupilpm

Messages : 357
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 62
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Empty
MessageSujet: L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet   L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet Icon_minitimeDim 27 Nov - 12:20

L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet 51xIB7yRtyL

Résumé : Qui le croirait ? Qui croirait cet individu qui affirme avec l’aplomb d’un grand homme d’affaires que la magie existe et qu’elle s’épanouit dans un monde parallèle où les créatures légendaires prennent vie ?
Deux jours plus tôt, Hayden aurait ri au nez de ce fou, mais l’évidence le rattrape quand il parvient à créer un incendie avec, comme unique comburant, sa propre colère.

Avis : Je remercie Masse Critique et les éditions Fantasmagorie pour m'avoir fait découvrir ce livre très agréable à lire.

Après avoir perdu connaissance lors de l'autopsie d'un vieil homme dont les circonstances de la mort sont plus qu'étranges, Hayden se réveille à l’hôpital où son père adoptif lui annonce l'incendie de la morgue et la mort du médecin légiste. Quittant précipitamment l’hôpital, il trouve chez lui un homme qui se présente comme le fils du défunt et lorsque l'homme lui parle de magie il pense avoir à faire à un illuminé. Mais lorsque son immeuble prend lui aussi feu, il se rend à l'adresse indiqué où on lui parle d'un autre monde dans lequel il va se retrouver plongé rapidement.
Si pour une fois l'on échappe à l'éternel adolescent qui se découvre des pouvoirs et doit sauver le monde, le contexte reste le même mais avec cette fois-ci un homme. Un postulat de départ somme toute assez classique comme l'est également la toile de fond une guerre prête à se déclencher. L'originalité de cette fantasy résidant dans la mise en contexte façon polar de l'histoire.
L'univers médiéviste se révèle lui aussi basique. Les descriptions sont bien dosées de manière à ce que le lecteur puisse s'immiscer dans l'histoire sans ressentir de lourdeurs lors de la lecture. Les paysages sont décrits sans fioritures, tout comme le bestiaire assez important mais  dans son ensemble classique malgré quelques touches personnelles de l'auteur. Le monde géographique s'avère lui limité mais les us et coutumes sont travaillées et uniquement pas sur l'entourage proche des protagonistes, l'on ressent qu'il y a antre vie autour d'eux et que le monde a aussi un passé légendaire.
Si de prime abord l'intrigue peut paraître simple, elle se densifie aux fil des chapitres, des événements qui se succèdent jusqu'à un dénouement surprenant qui laisse envisager une suite trépidante et pleine de surprises.
Les retournements de situations, les périodes d'actions sont bien pesés ce qui donne une excellente dynamique de lecture que renforce une narration externe qui nous donne une vue d'ensemble.
Les combats ont visuels à souhait, et la bataille finale fort bien orchestrée alternant des vues d'ensemble avec les combats individuels des protagonistes principaux. On a l'impression d'en faire presque partie.
Chacun des personnages à son identité propre avec ses faiblesse et ses forces, et les inter-actions nombreuses souvent teintées d'humour très fin fait bien ressortir la psychologie de chacun d'eux. Bien que l'on n'avait que l'âme damnée du magicien noir, on sent que l’adversité pour le moment se révèle plutôt manichéenne.
Malgré plusieurs points très classiques, cette fantasy est bien pensée, de qualité l'auteur maintenant habilement le suspense du début à la fin du scénario. Un scénario convainquant avec des événements dont on ne comprend que plus tard la finalité.
Au final une fantasy simple mais de qualité qui donne envie de plonger dans la suite des pérégrinations d'Hayden et de ses comparses. A défaut d'être novatrice l'histoire permet de passer un excellent moment de détente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
L'île de Nivurse d'Arnaud Cornillet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Arnaud, Claude] Qu'as-tu fait de tes frères?
» Banniere Jo et Arnaud
» Célébrité : Arnaud tsamère humoriste
» Billet d'humeur d'Arnaud
» Joel Arnaud (Tonneins 47)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: High Fantasy-
Sauter vers: