Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le pont du diable de Yves dezmazes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez vous pensé du Pont du diable
Coup de cœur.
0%
 0% [ 0 ]
Excellent policier, presque un coup de cœur.
0%
 0% [ 0 ]
Très bon policier classique
0%
 0% [ 0 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Passer son chemin
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: Le pont du diable de Yves dezmazes   Mar 16 Mai - 13:51



Résumé : Que se passe-t-il donc à Saint-Guilhem-le-Désert, village classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ? La mort violente d’un évêque coadjuteur au cœur même de l’abbaye, suivie du meurtre de plusieurs élus, va conduire le lieutenant Kevin Normand du SRPJ de Montpellier à mener une enquête sous haute tension.
Pour le policier, diacre de son état, l’assassinat d’un dignitaire de l’Église revêt une importance toute particulière. L’aide de Charlotte, jeune journaliste du Midi Libre, et le recours aux techniques les plus modernes de la police scientifique, permettront-ils à l’officier de dénouer l’écheveau d’une intrigue machiavélique instillée par une organisation criminelle plus que centenaire ?

Avis : Lorsque le crime de l’évêque coadjuteur est commis dans l'Abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert, le Lieutenant Kevin Normand est dépêché sur place par son directeur. Bientôt rejoint par les personnalités. Tout sur place laisse croire à un vol qui aurait mal tourné : troncs fracturés, ciboire et chandeliers volés. Mais le Lieutenant n'est pas convaincu par ce mobile, car l’évêque a été assassiné avec le Reliquaire que contenait l'Abbaye. Reliquaire qui lui n'a pas été volé alors qu'il était le bien le plus précieux.

En parallèle du meurtre nous fait assister en aparté aux lecteurs à une scène ou une main inscrit à la plume le nom de l'évêque sur un parchemin auquel il ajoute en lettres de sang une croix et les mots repose en paix.

Une enquête de routine plutôt classique commence, mais la police n'a que peu d'indices hormis que l'on ne retrouve pas le portable du prélat et que l'on constate un peu plus tard que le disque dur de son ordinateur a été volé dans son bureau. Ce qui dément le mobile du vol.

Le Lieutenant est renvoyé sur un accident de chasse apparemment banal dans les même lieux. Accident qui du fait de la personnalité de la victime met le doute dans l'esprit de l'enquêteur, ce qui se confirme lors d'une perquisition, après une autre piste qui n'amène rien.

Le lecteur en aparté assiste à la même scène que précédemment.

Charlotte une jeune journaliste d'investigation, sœur d'un camarade de promotion du Lieutenant Normand, entre en scène et essaye de aiguiller sur une autre piste que ne peut peut envisager l’enquêteur du fait de son appartenance au milieu ecclésiastique du fait de son état de Diacre en dehors de ses heures de services.

Le premier suspect arrêté est mis hors de cause, bientôt une nouvelle piste permettra d'arrêter un SDF détenteur de la carte bancaire de l’évêque. Ce qui fait fulminer la journaliste qui n'en a pas été informée alors qu'un début de relation s'instaurait entre elle et le Lieutenant. Mais elle sera tout de même prévenue en premier que ce deuxième suspect sera relâché, une deuxième piste avortée.

Un troisième meurtre  est commis à Saint-Guilhem. La perquisition qu'y s'en suit à la Mairie va révéler que les trois hommes étaient en relations pour un programme de revalorisation de la région. Les précédentes pistes suivies sont alors abandonnées et le Lieutenant va abonder dans le sens de la journaliste et envisager un tout autre mobile. L'enquête prend l'ampleur après un début assez classique, presque scolaire et devient au fil des pages des plus intéressante.

Les personnages qui évoluent dans l'enquête sont intéressants à suivre, surtout dans leurs relations. Le lieutenant Normand à la fois policier et diacre nous change agréablement des flics torturés habituels par son comportement et ses vues. Son obligation de célibat pendant une durée déterminée rend sa relation avec la jeune journaliste  quelque peu ambiguë et l'on ne sombre pas dans le roman d'amour. L'enquêtrice adjointe soupçonneuse ne comprend pas ses fréquents déplacements à l'évêché et jalouse de sa relation avec la journaliste le soupçonne de diffuser des informations de l'enquête, elle va en parler au Directeur, ce qui ajoute une peu de piment.

Le synopsis de l'enquête est ma^trié de fort belle manière offrant de nombreuses pistes qui maintiennent l’intérêt du lecteur malgré des chapitres longs et peu nombreux qui ont l'effet de ralentir la dynamique de lecture. Dans les inter-actions orales entre les trois enquêteurs l'humour est présent, certes quelque peu caustique, mais qui rajoute un plus au récit et offre une petite note de fraîcheur à l’ambiance plutôt tendue. La description des différents lieux est très bien dosée, sans être trop longues elles permettent au lecteur à s'immiscer dans les décors.

Quand au dénouement, a l'instar  de la majorité de l'histoire est très réussi.

Un très bon premier roman malgré quelques petites imperfections qui donnent envie de suivre d'autres enquêtes du policier-diacre. Même si le début s'est révélé léger au fil des pages le récit prend de la profondeur, et les enquêtes suivantes devraient se révéler encore plus prenantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
Le pont du diable de Yves dezmazes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cahors : la légende du pont du diable
» le pont du Diable a la tombée de la nuit.......
» Cascade du Pont du Diable à Morez
» Pont du diable
» Le Pont du Diable (Comté de Nice)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature policière :: Romans policiers à énigmes-
Sauter vers: