Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le fardeau de Margotha d'Alexandre Charbonneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez vous pensé du Fardeau de Margotha
Coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Excellente fantasy, presque un coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Dark-fantasy trop simple, adaptée jeunesse.
100%
 100% [ 1 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: Le fardeau de Margotha d'Alexandre Charbonneau   Lun 12 Juin - 11:47



Résumé : Jeune mercenaire de profession, Heron choisit bien ses contrats. Le monde est bien noir selon lui, mais il tente d'y amener un peu de lumière pour équilibrer les choses. Maladroit, timide et peu habile en conversation, il détruit très vite l'image traditionnelle qu'on a des chasseurs de primes... mais ses talents au combat sont sans pareil et ça finit par se faire savoir par les dirigeants de Margotha, une île assombrie par un fardeau: une puissance maléfique et terrifiante qui depuis trop longtemps met à sac toute once d'espoir parmi le peuple. La mort est partout; c'est ce qu'on raconte de cet endroit maudit. 

Heron va devoir travailler avec d'autres mercenaires venus de partout, des gens étranges; que ce soit Jingu, le briseur d'arbres excentrique et imposant, Ouro, le narcissique outrecuidant ou Zeel, le chasseur de primes légendaire qui est bien déroutant. Vont-ils réussir là où tant ont échoué?

Avis : Depuis plusieurs siècles les habitants de l'île de Margotha vivent sur une partie seulement de l'île, protégés par un mur magique des morts vivants qui avaient envahit leur territoire avec à leur tête une liche.
C'est ce qu'ignore Heron un jeune mercenaire mandé pour une mission, tout comme ses futurs compagnons mercenaires, tous très différents les un des autres .

Au début du roman l'on découvre petit à petit les différents personnages qui vont être les principaux acteurs du récit. Des personnages sommairement présentés avant le début de l'histoire dans une liste figurant en début du livre avant le prologue qui annonce l'arrivée de Heron le personnage central. C'est donc avec une petite longueur d'avance que le lecteur va assister à la rencontre des différents membres du groupe. Lorsque tous les mercenaires attendus sont arrivés, ils sont dirigés, à travers une jungle, par le Lieutenant qui les attendait vers un camp militaire où le commandant de la troupe va leur faire un historique du passé, leur présenter sommairement les dangers qu'ils encourent, et leur donner le but de la mission qu'ils vont devoir effectuer, à savait retrouver un temple de l'autre côté du mur pour réactiver la magie ancienne et libérer l'île de la pallier qui pèse sur elle.

Avec pour postulat de départ une simple quête l'intrigue s'avère des plus basiques.

Il en est de même pour l'univers, car hormis l'historique assez court, le camp militaire et un village, les lecteurs au travers des personnages, ne découvrent rien du pays et de ses dirigeants. La ville où vivent les habitants est complètement écartée du récit, tout comme les tensions qui semblent y régner seulement énoncés par quelques mots. Le bestiaire s'avère aussi des plus classiques, avec une Liche totalement absente de l'histoire, des morts-vivants, et des Maîtres, des obscurs qui détiennent le pouvoir de magie.

Une magie plutôt basique elle aussi, à l'image de l'ensemble du décorum qui entoure le développement de l'intrigue. On a la nette impression d'être dans une fantasy vieillissante toute droit sortie des manuels d'AD and D ou d'un scénario des années 70.

L'histoire est essentiellement centré sur les personnages et sur leur mission. Les paysages qu'ils traversent sont monotones puisque l'on seulement gratifiée d'une jungle difficilement franchissable, plongée dans une brume permanente, tout comme la plaine rocheuse qui lui fait suite. Un moyen qui permet de ne pas créer de longueurs certes mais qui n'offre là non plus quelque chose de bien original.

L'auteur à privilégier de mettre l'accent sur les personnages, tant au physique qu'au mental, détaillant les particularités des uns et des autres, en appuyant sur les petites manies de chacun d'eux. La psychologie des personnages est très poussée, peut être parfois un peu trop car certains s'avèrent quelque peu caricaturaux. Une manière peut être de tenter de mettre une petite pointe d'humour au récit, mais l'effet escompté n'est pas probant.

Aprés un début de récit un peu plat, il faut bien mettre en place le contexte et introduire les différents acteurs, l'action est omniprésente, l'intrigue à défaut d'être originale bien développée, les combats bien visualisables notamment dans les rencontres avec la Maîtres. Le dénouement est très original, même si l'auteur n'hésite pas pour la suite de la saga à réduire l'équipe à sa plus simple expression. Un final qui, on m'espère nous offre des perspectives plus intéressante pour la suite à condition de nous offrir quelque chose de plus complexe.

A défaut d'être original et recherché, l'histoire est addictive car la dynamique de lecture est excellente, la plume de l'auteur est directe, simple, plus adaptée à un lectorat jeunesse ou Young-Adult. Les lecteurs exigeants et habitués du genre n'y trouveront peut-être pas leur compte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
Le fardeau de Margotha d'Alexandre Charbonneau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Alexandre Charbonneau] Les mercenaires, tome 1 : Le fardeau de Margotha
» Alexandre Pouchkine
» [Bouret, Alexandre] Sweet enemies
» Portrait d'Alexandre (High Key)
» [Topic unique] Alexandre en photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: Fantasy jeunesse-
Sauter vers: