Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cinquième anneau de Graham Mitchell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez vous pensé du Cinquième anneau
Coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Excellente fantasy presque un coup de cœur.
0%
 0% [ 0 ]
Bonne fantasy tout public.
100%
 100% [ 1 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: Le cinquième anneau de Graham Mitchell   Mer 1 Nov - 11:17



Résumé : En des temps très reculés, la paix règne sur le monde. Pourtant, à la suite de la rénovation de son majestueux palais, le roi Karas Ouren fait une découverte qui risque de plonger la planète dans les heures les plus noires de son histoire. Les anneaux des Anciens ont été déterrés et, avec eux, les pouvoirs magiques qu'ils détiennent. Les armées de Duren, alliées à celles de ses nouveaux vassaux et de la race maudite des Orlocks, déferlent bientôt sur le continent; chargées de haine et de colère, elles détruisent tout sur leur passage. Mais il leur manque un élément pour que s'accomplisse le plan du tyran : le cinquième anneau. Alors qu'il coule des jours paisibles dans son petit village de Devondale, le jeune Matthieu Lewin entre par hasard en possession de ce cinquième anneau; dès lors, il doit fuir à travers les vastes contrées de son monde, en compagnie de quelques fidèles complices et amis, ainsi que de son mentor, le frère Thomas, pour essayer d'empêcher l'inéluctable de se produire. A pied, à cheval, ou encore en bateau, les compagnons "'auront de cesse de trouver une solution qui leur permettra de mettre un terme à la terrible domination de Duren.

Avis : Lors de travaux d'agrandissement du palis du roi Karen Duras, une salle contenant d'étranges artefacts est mise à jour. Le roi comprend qu'il vient de mettre la main sur des éléments technologiques avancés des Anciens qui par leurs puissances avaient il y a trois milles ans avaient conduit le monde à sa perte. Et lorsqu'un Anneau est volé dans un coffret en contenant cinq, ils lancent sur les traces de l'Anneau de dangereuses créatures humanoïdes qui vivent sous terre, les Orlocks. Suivant les traces de l'Anneau les Orlocks vont fondre dur une petite ville de l'Elgaria, Devondale, un pays voisin qui avait il y a trente ans infligé une lourde défaite au roi Karen Duras qui voulait déjà conquérir les terres connues. Lors de la bataille qui oppose les habitants de Devondale aux cruels Orlocks, l'Anneau par le plus pur des hasards va échouer entre les mains de Matthieu Lewin. Mais il devra fuir accompagné de ses amis et d'un prêtre un peu particulier pour échapper à la justice du shérif, pour avoir assassiné l'un des participants au tournoi d'escrime qui venait de tuer son père. Le groupe va devoir fuir pourchassés ils ne savent pourquoi par les terribles Orlocks. Ils apprendront dans leur fuite en avant que le roi Karas Duren et ses alliés ont envahi l'Elgaria.

Un anneau de puissance, un personnage central sans  pouvoir particulier, un grand méchant qui veut étendre son hégémonie sur les terres connues, des humanoïdes féroces qui viennent des entrailles de la terre, on ne peut que souligner une certaine analogie au Seigneur des Anneaux. Mais l’univers, bien que de prime abord médiéviste, échappe un peu au classicisme habituel. En effet, le décalage d'époques, avec un monde post-apocalyptique rétrograde, des noms qui nous sont familiers en référence à notre ère chrétienne, des éléments modernes apparaissant tour au long du récit, apporte une touche novatrice à l'histoire. Ici pas de magie, mais c'est une science extrêmement développée qui apporte une touche surnaturelle au récit sans de véritable ancrage dans le temps.  

On a certes la quête initiatique d'un jeune adulte qui va gagner rapidement en maturité, un univers chevaleresque, mais l'auteur ne s'étend pas, a part une fois, sur de longues descriptions, il préfère opter pour un côté plus épique qui donne une excellente dynamique de lecture. Les personnages sont attachants, on n'a pas ici de super-héros mais des personnes qui vivent leur quotidien de manière plausible. Les inter-actions verbales sont nombreuses, prenantes et la plume de l'auteur est fluide, sa prose s'enrichissant au fil des chapitres.

Les combats sont magistralement bien réglés, l'auteur à le sens de l'effet ce qui donne un souffle épique rarement égalé dans une high-fantasy.

Malgré quelques petits défauts, le Cinquième Anneau est une honnête fantasy du fait du mélange des genres : fantasy, SF et fantastique. Sans atteindre les sommets du genre il nous offre une histoire agréable à lire, rythmée qui parviendra sans difficulté à séduire un large public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
Le cinquième anneau de Graham Mitchell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: High Fantasy-
Sauter vers: