Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La légende de Kell d'Andy Remic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez vous pensé de La légende de Kell
Coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Excellente fantasy, presque un coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Très bonne Dark-Fantasy mâtinée de steampunk.
100%
 100% [ 1 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: La légende de Kell d'Andy Remic   Ven 3 Nov - 9:27



Résumé : Les terres de Falanor sont attaquées par une armée de guerriers albinos. Un petit groupe de survivant s’échappe pour prévenir le roi Leanoric de l’invasion. Composé du légendaire héros Kell, de sa petite-fille Nienna et son amie Katrina, ainsi que de Saark, l’ancien champion du roi, disgracié après son aventure avec la reine. Faisant route vers le sud, le groupe est assailli de tous côtés par des créations monstrueuses qui drainent le sang de leur victime pour le ramener à leurs maîtres, des créatures, mi-vampire, mi-machine. Ce sang est raffiné pour devenir de l’huile-de-sang, qui est pour
eux semblable à un combustible alimentant leur corps mécanique et leur donnant l’immortalité. Mais alors que Falanor tente de repousser l’invasion, Nienna découvre la vérité sur son grand-père
Kell : la légende qui fait de lui un héros semble bien plus belle que la réalité…

Avis : La ville la plus au nord du Royaume de Falanor est attaqué une nuit par ges guerriers albinos commandés par le général Graal, un Vachin Horloger. Kell parvient, non sans mal, à sauver sa petite fille Nienna et son amie Katrina, en partie grâce à l'aide de Saark un voleur ancien champion dur roi Leanoric. En parallèle du petit groupe assailli de tous côtés et qui fait route vers le sud pour avertir le roi de l'invasion, l'on sui également les malheurs d'Anukis une Vachine torturé, violée, déchue de ses droits pour ne pas avoir les mêmes caractéristiques génétiques que les autres individus de sa race, et bien entendu son tortionnaire Vashell
un Ingénieur Vachin.

Avec l'invasion du royaume et l'avancée inexorable de l'armée venue des inhospitalières montagnes du Nord, les événements se succèdent sur un excellent rythme, avec de nombreux combats fort bien orchestré. Le lecteur est immédiatement plongé dans une ambiance très Dark-Fantasy inspiré sur le fond par le JDR Warhammer mais à la quelle l'auteur a su insuffler un côté steampunk avec les Vachins et un côté novateur avec les Moissonneurs. En effet la grande originalité du roman repose essentiellement sur ces vampires, mi-homme, mi-machine. Une nouvelle vision du mythe des vampires des plus intéressantes.

L'intrigue se révèle le point faible de l'histoire car à la base très simple avec pour postulat de départ une invasion. Et une intrigue qui part dans tous les sens au fil des révélations.

L'univers proposé par l'auteur est certes intéressant mais assez limité sur certains point, notamment géographiquement car on n'a droit dans la première partie uniquement à la ville du nord envahie et à quelques villages en partie eux aussi détruits que les protagonistes principaux croisent dans leur fuite. Si l'on parvient à extraire quelques bribes de l'histoire du royaume de Falanor par le biais de la légende de Kell, on ne sait rien de ce qui se passe dans le royaume, hormis le roi et ses armées, ni quels sont les autres pays qui l'entoure. De plus l’absence de cartes ne nous permet pas de se faire visuellement une idée dur royaume ; ni de suivre les forces en présence et le périple des personnages.

Malgrè les nombreux combats du groupe, la première partie de l'histoire est assez linéaire car l'on suit essentiellement la fuite du petit groupe devant les escouades du général Graal.

Même si les méchants s’avèrent très manichéens, l'on s'attache facilement aux protagonistes principaux qui pour la plupart ont tous leurs parts de mystère. Des personnages sombre à souhait, bien loin des jeunes adolescents qui doivent sauver le monde, ou de jeunes princesses pourries, gâtées qui se découvrent des pouvoirs. L'on est certes pas sans touver des points communs entre le vieil héros de cette histoire, et celui de Druss dans Légende de David Gemmell, mais cette ressemblance est bien voulue par l'auteur qui voulait rendre hommage au maître incontesté de l'Héroïc-Fantasy.

Si certains commentaires de blogueurs dénigrent les inter-actions oratoires entre Kell et Saark, il faut reconnaître que ces joutes verbales apporte une touche d'humour caustique dans cet univer très sombre où l'horreur occupe une place prédominante.

La plume de l'auteur est simple, directe et va à l'essentiel, pour certains elle peut paraître hachée mais c'est souvent le cas lorsque l'on veut donner de la dynamique au récit.

Au final, le lecteur évolue dans une steam-fantasy agréable à lire qui propose une vision intéressante qu mythe du vampire et qui sort des habituelles ornières trop classiques de bon nombre de sous-genres de la fantasy. On passe un très bon moment de détente, ce qui est essentiel dans une lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
La légende de Kell d'Andy Remic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES VAMPIRES D'AIRAIN (Tome 03) LES SEIGNEURS VAMPIRE de Andy Remic
» La Légende de Kell [T. 1 des Chroniques des Vampires d'Airain], d'Andy Remic
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» [Warner] Le Royaume de Ga'Hoole - La Légende des Gardiens (27 octobre 2010)
» Salvatore R.A. - L'invasion des ténèbres - La Légende de Drizzt 9 - Les Royaumes Oubliés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: Dark Fantasy-
Sauter vers: