Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La caverne émeraude de Graham Mitchell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez-vous pensé de La caverne émeraude
Coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Excellente fantasy, presque un coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy moyenne d'inégale qualité
100%
 100% [ 1 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: La caverne émeraude de Graham Mitchell   Dim 12 Nov - 11:05



Résumé : Dans le monde futur, où un cataclysme a fait régresser la civilisation au niveau du Moyen Âge, le tyran de l'Alor Satar, Karas Duren, a redécouvert la puissance des Anciens, qui se trouve réunie dans cinq anneaux magiques. Mais le tyran est tombé et ses rêves d'hégémonie avec lui. Seul un anneau a survécu à la terrible guerre, celui du jeune Matthieu Lewin, qui va trouver asile en Sennia en compagnie de sa fiancée Lara, de son ami Colin Miller et de frère Thomas, un prêtre acquis à sa cause. Malheureusement, ce havre est bien loin de pouvoir lui offrir le repos. Trahisons et meurtres mystérieux s'abattent sur la Sennia et sur Gawl, son roi géant, menant le royaume au bord de la guerre civile et faisant naître des soupçons à l'égard du jeune homme qui y a trouvé refuge. Craignant les pouvoirs incontrôlables de son anneau, Matthieu a décidé de ne plus jamais l'utiliser. Mais il lui faudra en apprendre les secrets, sinon ils risquent de le détruire. Une quête qui va le conduire à affronter un nouvel ennemi terrifiant...

Avis : Le prologue nous plonge dans un extrait du journal du roi Delain où l'auteur par son biais nous relate brièvement les événements qui se sont déroulés dans la dernière partie de l'opus précédent.

Le récit de ce deuxième tome reprend environ un an plus tard à la cour du roi Gawl lorsque le Shérif Quinn vient de se présenter pour arrêter Mathieu pour le meurtre qu'il a commis suite à l'assassinat de son père.

Dans presque un tiers du roman il ne se passe grand chose hormis une attaque de statues sur Matthieu, l'intrigue principale étant simplement mise de côté. Si plusieurs pistes sont présentées, elles ne sont pas exploitées et lorsque une intrigue se présente enfin au lecteur elle se révèle des plus basiques. L'abbaye qui conservait secrètement un Anneau s'est vue dérobé celui ci par l'un des prêtres en cheville avec l’évêque et quelques nobles dans le but de tuer Matthieu, mais plus principalement de renverser le roi Gawl qui veut ouvrir le commerce aux autres pays, ce qui induirait pour les fomenteurs du complot une baisse considérable de leurs revenus.

Le côté épique qui donnait du rythme au premier opus ne sera présent qu'en toute fin du roman, l'auteur semble manquer d'idées, et lorsque que certains rebondissement émaillent l'histoire ils sont trop prévisibles, sans vraiment présenter d’intérêt et le récit s'avère des plus linéaire. Le protagoniste principal nous paraît bien fade avec une crise d’adolescence et le passage à l'âge adulte tarde à arriver. Si de nouveaux personnages sont introduits, ils ne sont que partiellement travaillés tout comme les relations entre les différents protagonistes ce qui n'apporte aucun relief au récit. L'on est clairement dans un tome intermédiaire qui n'apporte pas grand chose à la trilogie, l'auteur ne faisant que meubler comme c'est souvent l'habitude des trilogies en fantasy, l'on a tout de même droit à un éclaircissement de certains points de l'univers qui permettent de maintenir en éveil le lecteur.

Il faut attendre la dernière partie de l'histoire pour retrouver le souffle épique, moteur de premier opus, et si les batailles sont toujours très bien orchestrées, l'on s'est auparavant beaucoup ennuyé, les longueurs succédant aux longueurs. La plume de l'auteur très directe auparavant nous a semblé ici lourde et empruntée.

Au final, un deuxième tome qui n'apporte rien au fond du récit et dont on aurait pu se passer, il reste à espérer qu'il n'en soit pas de même pour l'ultime tome et que le récit se mette en place rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
La caverne émeraude de Graham Mitchell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: High Fantasy-
Sauter vers: