Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Désespérance de Emmanuel Anzeraey

Aller en bas 

Qu'avez vous pensé de Désepérance
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 61
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: Désespérance de Emmanuel Anzeraey   Sam 25 Nov - 11:30



Résumé : Dans l'univers du médiéval fantastique qui lui est cher, Emmanuel Anzeraey nous conte les aventures de Kayliegh Lynn, le Faucon Gris de Shaalymar, qui a embrassé la carrière de voleur plus par goût pour l'aventure que par nécessité. Victime d'un piège cruel tendu par son ennemi, il a dû pour le vaincre et assouvir sa vengeance, emprunter de sombres chemins, y perdant même son âme. Toutefois, au-delà des talents dont il fait preuve, c'est grâce à Cylath, Dieu de la Bonne Fortune, qu'il s'en sort indemne lorsqu'il est confronté aux pires dangers. Pourtant, à peine libéré de la chance divine, il meurt, brûlé vif dans le magma d'un volcan, repaire du Gardien protégeant son pacte avec Cylath. Mais pour avoir embrassé une vie emplie de fureur, de sang et de mort, il voit son âme tourmentée rejoindre un lieu funeste baptisé Désespérance, la Cité des Damnés. Il aura alors toute l'éternité pour expier ses fautes dans ce lieu infernal que l'on nomme aussi l'Enfer aux Mille Tourments. A moins de trouver le moyen de s'échapper de cet endroit maudit…

Avis : la fin du tome précédent Kayliegh chutait dans le cratère du volcan, et sa chute se poursuit au début de ce deuxième opus. Plus il chute Kayliegh sent la chaleur monter, les brûlures apparaissent, il perd connaissance,... et se retrouve indemne dans un paysage gris, terne, sombre et voit dans le lointain se profiler les contours d'une ville.

Pas de changement par rapport au tome précédent l'auteur reprend exactement le même synopsis. L’univers une fois de plus ne va que peu se développer car tout le scénario va se dérouler une fois de plus dans une cité. Désespérance est une cité gouvernée par un dieu du chaos, Prince de la Damnation. Une ville où tous les meurtriers, les rebuts de la société sont envoyés après leur mort.

Dans ce monde représentant l'Enfer, Kayliegh va y retrouver les mêmes adversaires qu'au premier tome : le Maître Assassin, le Sorcier,... on ne peut pas dire que l'auteur fasse preuve d'une imagination fertile. En effet, hormis l'ordre des coups d'épées, et une invocation qui change l'auteur n'a fait qu'un copié-collé.

Et ce n'est pas la deuxième partie, toute aussi inintéressante, qui va captiver le lecteur puisque là encore le postulat se veut des plus basiques, à savoir combattre le grand méchant qui multiplie les exactions contre la populace. Pas une thématique nouvelle : dans un enfer on s'attend que les gens souffrent pour expier leurs fautes, c'est encore un fois d'une simplicité navrante. On a droit à quelques monstres tout ce qu'il y a de plus banal, des Templiers Noirs qui vont s'opposer à un Paladin de l'Ordre qui a fauté, et pour terminer l'histoire la sempiternelle opposition du Bien contre le Mal arbitrée par des Dieux Neutres : quelle imagination !!!

Le seul point positif de ce scénario réside une fois de plus dans des combats bien orchestrés visuels, mais parfois un peu répétitifs : on a presque l'impression de se retrouver dans une grande arène. Cette lecture est encore plus décevante que la précédente : le récit est creux, banal, inintéressant au possible et ce n'est pas le style simpliste de l'auteur qui arrange les choses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
Désespérance de Emmanuel Anzeraey
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» à EMMANUEL KANDOLO
» Emmanuel Crooy
» L'IMPERMEABLE de Emmanuel Goujon
» La Rêveuse d’Ostende - Eric-Emmanuel Schmitt
» LE SUMO QUI NE POUVAIT PAS GROSSIR de Eric-Emmanuel Schmitt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: Héroic Fantasy-
Sauter vers: