Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le fou prend le roi de Fabien Cerutti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez vous pensé de Le fou prend le roi
Coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Excellente fantasy presque un coup de cœur.
100%
 100% [ 1 ]
Un bon livre de fantasy, classique qui ne révolutionne pas le genre.
0%
 0% [ 0 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: Le fou prend le roi de Fabien Cerutti   Dim 11 Sep - 12:35



Résumé : 1340, au coeur du comté de Flandre. Alors que les premiers feux de la guerre de Cent Ans s allument, le Bâtard de Kosigan et ses Loups se voient confier, par le sénéchal d Angleterre, la délicate mission de découvrir les tenants et aboutissants d un complot qui se trame... autour du roi de France.
Une enquête surprenante et extrêmement dangereuse, mêlant trahisons et forces obscures, dans laquelle l ascendance surnaturelle du Bâtard, habituellement son plus grand atout, pourrait bien se muer en talon d Achille.
Cinq siècles et demi plus tard, à la fin de l année 1899, l enquête engagée par le lointain descendant du chevalier tente de faire la lumière sur l inexplicable disparition des puissances magiques. Entre Bruges et Lens, peut-être mettra-t-elle à jour la nature des ombres qui se dissimulent derrière les échos cachés de l Histoire.
Après le succès du premier opus, L Ombre du pouvoir, Fabien Cerutti signe à nouveau un grand roman de fantasy historique, à cheval entre un Moyen Âge empreint de magie et un XIXe siècle scientifique et rationnel.
Combats de masse et subtiles investigations, poursuites à en perdre le souffle et réparties habiles, négociations serrées et manipulations ; on y retrouve le panache habituel de la lignée des Kosigan dans un univers qui ne cesse de gagner en richesse et en cohérence. De toute évidence, les secrets et les héros délicieusement irrévérents de cette série n ont pas fini de nous surprendre !

Avis : Alors que les prémices de la guerre de Cent Ans se précisent, le Bâtard de Kosigan se voit chargé par le sénéchal d'Angleterre d'enquêter sur un complot ourdi contre le roi de France.

Sur fond de querelles politiques et territoriales entre français et anglais, l'auteur nous entraîne dans une histoire uchronique qui mêle savamment Histoire, fantasy épique et réalité alternative. Le côté fantasy est ici plus présent que dans le premier tome, la magie se fait plus omniprésente et une menace plus insidieuse va venir pimenter l'intrigue vertigineuse que va devoir conduire le héros dans une ambiance où l'on dénote quelques traits inspirés de Jack Vance. Si dans le précédent récit l'auteur nous avait surtout fait découvrir, dans un récit plutôt simple, le personnage et son univers, il nous livre ici un récit plus complexe où le mercenaire doit, malgré qu'il opère avec l'appui du roi de France, avancer discrètement, mesurer ses actes et ses paroles.

Parallèlement à l'intrigue principale, comme dans le tome précédent, l'enquête pour construire l'histoire de la famille Kosigan se poursuit. Une enquête qui se déroule au XIX° siècle et dont l'auteur nous fait suivre l'avancée sous forme épistolaire. Une enquête passionnante, à l'opposé de celle du Bâtard car uniquement basée sur des recherches dans las bibliothèques, les archives, des fouilles archéologiques,... Une enquête qui laisse souvent les investigateurs perplexes face au écrits parlant de magie et de races anciennes.

En effet, l'arrière plan de l'histoire principale est ici plus tourné vers la fantasy : races anciennes, forces obscures, cultes et mythes anciens, créatures surnaturelles diversifiées,... Un univers médiéviste, qui même s'il s'implante dans une période connue de notre Histoire de France, fait preuve d'originalité. L'équilibre entre l'historique et l'imaginaire est bien dosé, les cultes païens, les sacrifices, la magie ancestrale,... s’intègrent bien à un Moyen-âge violent où le christianisme oppose aux sacrifices rituels du paganisme tortures, atrocités… par le biais d'une Inquisition omniprésente et toute puissante.

Un héros que l'on découvre presque humain, plus attachant, plus vulnérable que dans le premier opus. Les personnages secondaires entraperçus dans le premier récit apparaissent plus développés, plus fouillés et qui seront d'un grand secours au Bâtard qui au fil du récit aura de plus en plus de mal à maîtriser les événements. Des personnages secondaires que l'auteur n'hésite pas à malmener, dans les pas de leur capitaine beaucoup y laisseront la vie. L'auteur nous fait également découvrir de nouveaux éléments sur les origines de Kosigan.

La narration alternée avec en début de chapitre celle du descendant du chevalier a pour effet d'enrayer quelque peu la dynamique du récit principal, mais la lecture du fait des nombreuses actions n'en est que peu ralentie. Comme au tome précédent le style épuré de l'auteur va directement à l'essentiel.

Au final, après un excellent premier opus qui nous laissait entrevoir tout le potentiel à venir de la série, l'auteur nous offre une suite encore plus riche, plus complexe dans le déroulement du récit mêlant habilement complots, trahisons, batailles, mouvements, dangers sans laisser au lecteur la moindre seconde de répit.

.L'ensemble du récit tient la route, les deux enquêtes se rejoignent parfaitement, même si la dernière partie traîne un peu l'on devrait trouver les explications dans le prochain. Le final laisse envisager une confrontation des plus intéressantes entre le chevalier et l'Inquisition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
Le fou prend le roi de Fabien Cerutti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabien Cerutti, Le Bâtard de Kosigan
» TGS=Toulouse Game Show
» Benett prend le train
» ON Y PREND GOUT
» Bennett du mois ; Bennett prend le train

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: Fantasy historique-
Sauter vers: