Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le seigneur du silence de Mark Chadbourn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez vous pensé du Seigneur du silence
Coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Excellente fantasy presque un coup de cœur.
100%
 100% [ 1 ]
Très bonne fantasy, une auteure à suivre
0%
 0% [ 0 ]
Un bon livre de fantasy, classique qui ne révolutionne pas le genre.
0%
 0% [ 0 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: Le seigneur du silence de Mark Chadbourn   Jeu 6 Oct - 9:28



Résumé : "Idriss l'ancienne, Idriss la belle, Idriss la forte, à jamais éternelle"
Lorsque le héros de la cité d'Idriss est assassiné, c'est à Vidar, seigneur du silence, qu'il revient de défendre cette ville mystérieuse, perdue au milieu d'une immense forêt hostile.
Mais Vidar est un héros torturé : sans souvenirs, hanté par un artéfact, un joyau vampirique dont il ne peut se séparer, il devra protéger Idriss de ses ennemis et découvrir les mystères de son propre passé.....

Mon avis : Avec une telle couverture on pourrait s'attendre à de l'héroïc-fantasy ou encore à une fantasy épique, mais "Le seigneur du silence" est un peu plus que cela.
Un héros amnésique porteur d'un artefact vampirique, une cité sertie dans une jungle peuplée d'êtres dangereux, où des meurtres sanglants sèment la panique en mettant en scène les paraboles d'une religion encore existante.
"Le seigneur du silence" est un roman dense mêlant adroitement le thriller, un peu de SF quantique, mystère et bien entendu de la fantasy.
Le plus grand héros de la cité Idriss a été assassiné et l'enquête est confiée à l'inquisitrice Rhiannon. Le commandement de l'Escorte Pourpre, chargée de protéger la ville des dangereuses créatures qui peuplent la forêt qui l'entoure, est confié à Vidar, le seigneur du Silence, de l'Ombre et de la Vengeance.
Le roman est une histoire sur la quête d'identité, à la fois dans les personnages mais aussi dans la ville de Idriss elle-même, avec une succession de confrontations explosives se combinant à l'intrigue principale.
L'intrigue de départ va donner lieu à une enquête où l'urgence de la situation va vite se transformer en course contre la montre. Beaucoup d'actions et de scènes de combats vont agrémenter les péripéties des différents personnages que l'auteur gère parfaitement avec, de temps en temps, des moments d'émotion. L'histoire est menée de main de maître par l'auteur, le suspense est prenant. Les héros mènent à l'intérieur de la ville l'enquête comme dans un thriller médiéval. La forêt environnante, dans la quelle le héros va tenter de découvrir ses origines et où il règne une magie d'un autre temps, s'avère angoissante à souhait. Une intrigue, aux passages typiquement fantasy où l'auteur mêle habilement action, mystère, humour, moments d'émotions.
Une histoire qui se déroule dans un monde riche, très riche, où les descriptions de la ville et des monstres peuplant la forêt sont très bien rendues. Mais un monde que l'auteur, en dehors de ces descriptions, ne fait qu'esquisser sans véritablement le décrire, et c'est dommage ! Et l'absence de carte se fait cruellement ressentir.
Si l'auteur prend son temps pour nous présenter des personnages principaux qui se développent au fil des situations, certains personnages secondaires ne sont pas assez fouillés et manquent de profondeur. Vidar, le héros, est un personnage qui enquête sur son passé, torturé et tordu à souhait. Il est porteur d'un joyau à l'entropie dévorante qu'il doit régulièrement nourrir afin de ne pas lui servir de repas. Les dialogues sont savoureux de noirceur, percutants et l'auteur sait à merveille alterner les scènes de calme avec celles d'actions qui interviennent au moment où le lecteur ne s'y attend pas et qui nous plongent dans un perpétuel sentiment d'angoisse, créant tout au long du récit une dynamique soutenue.

L'écrivain signe sur un seul livre une grande histoire avec des personnages principaux consistants, oscillant entre le bien et le mal. Un livre aventureux à la croisée des genres qui se lit d'une traite tant on a envie d'en savoir un peu plus.

Un roman qui date un peu et qui a été peu chroniqué, on est dans l'exemple d'une fantasy épique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
Le seigneur du silence de Mark Chadbourn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» Seigneur du chaos sur manticore
» [VENDUE] Omega Speedmaster Mark II - ST145014 - télémètre - 1400€
» Rallye WRC de Pologne filmé au Canon EOS 5D Mark II et d'autres vidéos réflex
» Mark Harmon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: High Fantasy-
Sauter vers: