Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Anneau du Diable & L'Ordre de l'Epée de Corinne de Vailly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez vous pensé de Mélusine et Philémon
Coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Excellente fantasy jeunesse idéale pour découvrir le genre
100%
 100% [ 1 ]
Un bon livre de fantasy
0%
 0% [ 0 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Ce livre ne mérite pas d'être considéré comme un fantasy. Nul
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: L'Anneau du Diable & L'Ordre de l'Epée de Corinne de Vailly   Dim 9 Oct - 11:26



Résumé : Résumé de la première partie : L’anneau du Diable

Jérusalem, août 1174, la princesse Sibylle doit au plus vite rejoindre son père mourant. Chemin faisant, la jeune fille et sa petite escorte tombent dans une embuscade. Le complot se précise lorsque le page Philémon découvre qu'il est un des descendants de la fée Mélusine, dont il apprend les exploits au fil de sa quête : réussira-t-il à retrouver l'Anneau du Diable ?

Résumé de la deuxième partie : L'ordre de l'épée

Mer Méditerranée, automne 1174, pour se soustraire à ses ennemis, Philémon embarque sur un navire en direction de Marseille, en compagnie de son cousin le chevalier Grégoire d'Irfoy. De nombreux événements viennent bientôt troubler leur voyage. Quel est donc cet Ordre de l’Épée dont Philémon découvre l'existence par un vieux parchemin.

Avis : L'on découvre le personnage central de l'histoire, Philémon un jeune adolescent, alors qu'il accompagne deux moines séculiers de l'Ordre des Hospitaliers chargés de remettre un petit coffret et un pli à la princesse Sybille lui annonçant que son père le roi de Jérusalem est mourant. Sur le chemin du retour le petit groupe est attaqué par un faux groupe de bédouins qui veulent kidnapper la jeune fille et s'emparer du coffret qui sera ouvert après la mort du roi et révélera une partie de l’héritage transmis de générations en générations par les descendants de la fée Mélusine. V a s'ensuivre pour Philémon sans qu’il en sache pourquoi de nombreuses tentatives d’assassinat.

Avec pour postulat une jeune adolescent descendant lui aussi de la fée, et appelé à un grand avenir s'il parvient à r »unir les deux anneaux, cette pseudo fantasy historique s'avère être des plus classiques.

La première partie présentant les personnages centraux et la mise en place de l'intrigue se déroule essentiellement à Jérusalem. Et même si l'auteur nous parvient à nous faire sentir les parfums de l'Orient, géographiquement et historiquement le fond du récit repose essentiellement sur la légende de la fée narrée en de multiples récits intégrés à l'histoire en elle-même. Si l'auteure mélange de fort belle manière les personnages historiques et fictifs, le contexte de l'époque n'est pas assez développé.

La deuxième partie nous invite à suivre le périple de Philémon et de son cousin Grégoire en route pour les Ardennes où réside la famille de l'adolescent. Le voyage, un peu morne il faut l'avouer, se déroule à la manière d'un jeu de piste sur les traces de la célèbre fée. Chacun des deux personnages cachant à l'autre ses découvertes pour des raisons que l'on découvrira au fil des pages.

L'auteur inclut dans son récit des termes moyenâgeux qui apportent un plus au récit, l'on découvre également lors des étapes de deux jeunes gens diverses villes, et même si elle essaie de faire ressortit la vie de l'époque ce n'est pas assez fouillé pour un adulte féru du Moyen-âge et ce pour de multiples raisons. Tout d'abord les Croisades ne servent que de toile de fond, et le contexte géopolitique avec les musulmans n'est pas énoncé, historiquement l'Ordre des Hospitaliers n'est pas mis en avant, la vie de tous les jours dans les grandes villes de l'époque du peuple reste sommairement abordé. Mais comme cette aventure est essentiellement adressée à un lectorat jeune on ne peut en tenir compte. Par contre le côté fantasy est fort peu développé hormis le récit de Mélusine, l'auteure avait commencé une approche de la magie mais qui n'a pas été suivie au fil de l'histoire. On est plus proche du récit d'aventure que de la fantasy.

La plume fluide et simple, et les événements qui se succèdent dans la première partie offrent une très bonne dynamique de lecture. Le voyage se veut quant à lui plus narratif et descriptif, le manque de retournements de situation rend l'histoire moins addictive.

Les scènes d'action sont insuffisamment développées, l'auteur résout de manière trop expéditive les conflits et s'attarde un peu trop longuement sur les deux personnages au détriment de ce qui se passe autour d'eux, ce qui est dommageable car la dynamique de lecture en aurait été améliorée, notamment en ce qui concerne la seconde partie.

Au final une histoire simple qui manque de profond eut pour un lectorat adulte mais qui se révélé distrayante sans révolutionner le genre, mais qui conviendra de fort belle manière au lecteurs plus jeunes leur permettant de découvrir la légende de la fée fort bien narrée et d'avoir une idée de la vie moyenâgeuse de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
L'Anneau du Diable & L'Ordre de l'Epée de Corinne de Vailly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FIX] SMSTimestampFixer ( bug ordre sms )
» Ordre de classement de décorations
» Ordre de découpe
» [Collection] Colorama ( Arabesque )
» La maison du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: Fantasy historique-
Sauter vers: