Aconit et Alfirin

Ce forum est là pour parler livres et notamment de tout ce qui concerne le genre policier et la fantasy. Que vous soyez experts ou débutants, venez participer.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les portes d'Athion d'Anne-Sophie Kindraich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez-vous pensé des Portes d'Athion
Coup de cœur
100%
 100% [ 1 ]
Excellente fantasy, presque un coup de cœur
0%
 0% [ 0 ]
Bonne fantasy mais manque de profondeur
0%
 0% [ 0 ]
Bof. Pas de quoi en faire une histoire
0%
 0% [ 0 ]
Fantasy décevante, ne vaut pas le détour.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Goupilpm
Modérateur
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 60
Localisation : Normandie
Humeur : A l'image du temps : changeante

MessageSujet: Les portes d'Athion d'Anne-Sophie Kindraich   Mar 7 Mar - 9:18



Résumé : Dans le royaume d’Allorie, Selden, jeune esclave de douze ans, sert loyalement ses maîtres et se contente avec philosophie de cette vie simple et humble. Mais lorsqu’il croise la route de puissants Inquisiteurs venus de Calmédra, tout son univers va s’effondrer, et sa vie s’en trouver à jamais bouleversée.
Accusé du meurtre de son maître, poursuivi par les Inquisiteurs et par les Skybocks, monstrueuses créatures dirigées par le Seigneur Sarkor, il va se retrouver bien malgré lui engagé dans la guerre sans merci qui les oppose depuis près d’une décennie.
À tort ou à raison, tous pensent qu’il est le seul à pouvoir encore ouvrir les Portes d’Athion, et libérer ainsi le terrible pouvoir qui s’y cache.

Avis : Selden est un jeune esclave lettré au service d'un Duc, ou plutôt à celui de sa fille aveugle à laquelle il fait la lecture. Mais sa vie va basculer une première lorsqu'une noble veut s'emparer de la fortune du Duc et le disparaître dans un assassinat maquillé en accident. Sur son insistance Selden va être revendu à un aubergiste. Une vie certes moins paisible, mais il n'est pas le plus malheureux des esclaves. Mais sa vie va de nouveau basculer lorsqu'un humanoïde, à sa recherche, se présente à l'auberge et tue son patron. L'Inquisition le déclare coupable du meurtre, le torture, et à partir de là la vie du jeune adolescent va sombrer dans l'horreur.
Avec pour postulat de départ un jeune adolescent qui ne connaît pas ses véritables origines, et qui va devoir par la suite sauver un royaume dont il ne se rappelle pas vraiment son existence, le postulat de départ pouvait nous laisser croire à une énième fantasy basique.
Certes l'on a une quête identitaire mais l'auteure a choisi de faire de son personnage un anti-héros et la donne est totalement changée car c'est dans une Dark-Fantasy très travaillée qu'elle nous entraîne dans les pas de son jeune héros.
C'est donc dans un univers très sombre, très bien construit que l'on découvre le monde et ses particularités en suivant les traces de l'adolescent sauvé des mains de l'Inquisition par l'assassin de son maître, bras droit du tyran, qui l'emmène vers Athion. Un univers complet avec des créatures innovantes, une Inquisition toute puissante qui étend régulièrement son emprise sur le continent, obligeant par la terreur les royaumes a lui verser des tributs. Les descriptions tant de l'univers que des différentes scènes qui se présentent sous nos yeux sont maîtrisées de main de maître, et le lecteur n'a aucun mal à plonger dans cet univers créé de toute pièce et à se l’approprier.
Le récit démarre sur les chapeaux de roues, sans le moindre temps mort, les rebondissements s'enchaînent sur un rythme effréné de manière très naturelle. L'auteur a choisi pour son héros de le doter d'un pouvoir indirect ce qui change des sempiternelles histoires le jeune adolescent se transforme en un claquement de doigts en super-héros grâce à des pouvoirs magiques insoupçonnés. Ici l'on est face a un anti-héros par excellence, tiraillé par le fait de devoir choisir entre plusieurs maux, une alliance contre nature où il perd toutes ses illusions, souffrir dans son corps et dans son âme, impuissant à agir face à la bêtise humaine, l'intolérance de l’Église, mais aussi l'ignorance des gens aveuglé par les puissants. Dans son récit, l'auteure ne fait pas la moindre concession dans la souffrance infligée à ses personnages, elle va jusqu'au bout des choses les poussant à leur paroxysme.

Si l'on s'attache très facilement au jeune adolescent, les autres personnages ne nous semblent manichéens, mais l'on constate par la suite et dans le final que même les êtres les plus vils peuvent détenir en eux une petite once d'humanisme.
Au final, une histoire d'un réalisme poignant et crédible qui nous fait passer par toutes les émotions, un univers sombre à souhait, des personnages ni complètement bons, ni totalement méchants avec toute un côté obscur, une plume fluide et parfaite... Un roman sans le moindre reproche, peut être pas tout a fait, on aurait aimé un final un peu plus travaillé. Mais si vous devez lire une Dark-Fantasy d'excellent qualité, Les portes d'Athion est le roman à lire impérativement. Une auteure qui se révèle pour son premier roman à la hauteur des meilleurs du genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
Les portes d'Athion d'Anne-Sophie Kindraich
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Anne-Sophie Silvestre] Chevalier d'éon, agent secret du roi, tome 1 : Le masque
» Paparazzi (Anne Sophie)
» Les folles aventures d'Eulalie de Potimaron d'Anne-Sophie Silvestre
» [Brasme, Anne-Sophie] Respire
» Joyeux anniversaire Anne (Mamanne) !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aconit et Alfirin :: Littérature fantasy :: Dark Fantasy-
Sauter vers: